La courbe de température

Le principe
 
  Au cours d'un cycle de 28 jours:
        - La période allant du 1er jour des règles jusqu'à l'ovulation (généralement le 14 ème jour), s'appelle la phase folliculaire. Durant cette phase, un follicule, renfermant un ovule, mûrit jusqu'aux alentours du 14 ème jour où s'effectue l'ovulation.
        - L'ovulation est caractérisée par la rupture du follicule qui libère alors l'ovule.
        - Une fois l'ovulation réalisée, le follicule va se flétrir et se transformer en un corpuscule que l'on appelle "corps jaune" et qui va dès lors secréter de la progestérone.
        - Cette secrète de progestérone est responsable de l'augmentation de la température (d'un demi degré environ) et va durer en moyenne 14 jours si l'ovulation est de qualité. C'est la phase lutéale.
        Autrement dit, si il y a ovulation, la température va s'élever d'1/2 degré et cette élévation de température va demeurer 14 jours si l'ovulation est de qualité.
        Il suffit donc de prendre sa température tous les matins pour repérer le jour de l'ovulation et de compter les jours où elle reste élevée pour voir si elle est de qualité.

courbe.GIF (72469 octets)

Technique de la prise de Température.
   - La température doit être prise tous les matins dès le premier jour des règles, au réveil avant de mettre le pied par terre si possible à la même heure.
    - La température doit être prise avec le même thermomètre, si possible par voie rectale pendant 3 minutes.
    - Reporter chaque jour la température mesurée sur un graphique.
    - Noter sur le graphique la date de survenue des règles, leur durée et leur abondance.
    - Noter également sur le graphique tout évènement susceptible de modifier la température (rhume, grippe etc...)
    - Dès l'arrivée de nouvelles règles, recommencer sur un nouveau graphique.

Interprétation des résultats.
   Lorsqu'on regarde la courbe de température il existe souvent une légère baisse la veille de l'ascension thermique. C'est ce jour là qu'a eu lieu l'ovulation.
    Parfois l'élévation de la température se fait progressivement sur 3 ou 4 jours. On considère alors que l'ovulation a eu lieu le jour correspondant au milieu de la phase ascendante de la courbe.
    Une courbe de température dont le plateau reste élévé 13, 14 jours témoigne d'une ovulation de qualité.
    Si le plateau thermique est de courte durée ou bien chute puis remonte, il témoigne d'un ovulation de mauvaise qualité.
    Si le plateau thermique reste élévé plus de 17 jours il y a alors de fortes chances pour qu'il y ait grossesse.

Limites.
   En contraception l'idéal serait de connaître et de prévoir l'ovulation avant que celle ci ait lieu.
Ainsi connaissant la durée de vie du spermatozoïde (3 jours) et celle de l'ovule (2 jours) il suffirait de s'abstenir de rapports sexuels 3 jours avant et 2 jours après l'ovulation.
Malheureusement la courbe de température nous montre le jour de l'ovulation une fois que celle ci a eu lieu.
    Pour résoudre le problème, on établit plusieurs courbes sur plusieurs mois puis on en tire la conclusion que l'ovulation a lieu généralement tel jour. On s'abstient alors de rapport 3 jours avant et 2 jours après la date d'ovulation supposée et mieux, pour se donner une plus grande marge de sécurité, 5 jours avant et 5 jours après. C'est ça la méthode de la température.
    Le problème c'est que bien des fois, pour des raisons indéterminées l'ovulation va avoir lieu bien avant ou bien après la date présumée et c'est la grossesse assurée.

Doc Gynéco